UTACCERAM MILLBROOK devient UTAC
OASIM

Projet OASIM

Overall ASEAN market Safety Improvement for Motorcycles

bandeau pays

Améliorer la sécurité des motocyclistes dans la région ASEAN

Avec 43% de décès parmi les usagers de la route, les pays d’Asie du Sud-Est affichent le taux de décès le plus élevé parmi les conducteurs de 2 et 3 roues motorisés (selon le rapport Global Status on Road Safety 2018). L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN – Association of Southeast Asian Nations), une organisation intergouvernementale, représente dix pays : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam.

Tout comme les piétons et les cyclistes, les motocyclistes sont considérés comme des usagers de la route vulnérables (VRU – Vulnerable Road Users) et représentent ainsi, respectivement, 26% et 28% des décès dans le monde. Quant aux pays de l’ASEAN, leur proportion s’élève à 59%. Depuis 2011, l’ASEAN NCAP (ASEAN New Car Assessment Program) n’a de cesse de renforcer les normes de sécurité des véhicules. En effet, ASEAN NCAP accorde une importance capitale à la sécurité des motocyclistes et ambitionne ainsi de proposer le protocole le plus strict de sa catégorie. Un pilier dédié à la sécurité des motocyclistes (Motorcyclist Safety Pilar) a été intégré à la feuille de route 2021-2025, afin d’encourager l’industrie automobile à développer de nouvelles technologies pour réduire les décès des motocyclistes sur la route.

Quelles sont les principales situations d’accidents impliquant les motos et les voitures ? Quels seront les systèmes les plus efficaces pour améliorer la sécurité des motocyclistes ? Comment évaluer ces systèmes ? Quels outils mettre au point à cet effet ?

Coordonné par UTAC, le projet OASIM ambitionne de répondre à ces problématiques. Le consortium industriel fournira aux constructeurs (OEMs) et aux équipementiers (TIERs1) les outils qui leur permettront de développer et d’évaluer leurs systèmes. La première tâche consiste à étudier les causes principales d’accidents entre les motos et les voitures. Ensuite, seront identifiés des systèmes qui pourraient participer à leur évitement, ou du moins à la réduction de leurs conséquences. Enfin, des outils seront élaborés pour améliorer et évaluer l’efficacité de ces systèmes.

Le projet est divisé en 5 modules de travail (WP) décrits ci-dessous :

Logo Oasim 
 
ASEAN road

Modules de travail (WP)

WP1

  • Étude des données d’accidents
  • Etude bibliographique
  • Bases de données nationales et in-depth de l’ASEAN
  • Analyse typologique des scénarios d’accidents
  • Accidents entre motocyclette et véhicule
Sept. 2020    Sept. 2021

WP2

  • Développement d’une cible motocyclette
  • Motocyclettes les plus communes dans la région ASEAN
  • Rédaction du cahier des charges de la cible ISO
  • Évaluation du système de propulsion
 
 
Mars 2021    Février 2022

WP3

  • Définition du protocole d’essai et d’évaluation véhicule contre motocyclette
  • Définition des procédures de test pour les cas d’usage sélectionnés
  • Principaux scénarios d’accident dans la région ASEAN
Juin 2021    Août 2022

WP4

  • Synthèse du projet
  • Compilation des résultats
  • Synthèse des échanges
Sept. 2022    Nov. 2022

WP5

  • Dissémination des résultats
  • Intégration à la feuille de route de l’ASEAN NCAP
  • Intégration à l’évaluation d’ASEAN NCAP
A partir de décembre 2022

Partenaires

bandeau partenaires

Contributeurs

Bandeau contributeurs